Mandat

L’AFRIA prône une approche solidaire, inclusive et souveraine des technologies de l’IA, centrée sur l’humain et contribuant à un essor économique soutenable face aux enjeux du développement durable.

Notre mission

La mission de l’AFRIA est d’accompagner les pays du monde qui ont en partage la langue française et plus particulièrement les pays d’Afrique francophone dans l’intégration maitrisée de l’intelligence artificielle et des technologies liées au numérique de sorte qu’elles se mettent au service d’un développement à la fois intégral et durable des personnes, de leur culture et de leur environnement.

​L’action de l’AFRIA vise, d’une part, à diffuser du savoir en matière de développement durable par le truchement de l’IA et technologies numériques, et d’autre part, à faciliter l’intégration et l’implémentation de cette technologie en connectant les acteurs/secteurs manifestant des besoins et les pourvoyeurs de solutions.

Nos valeurs

Ces principes fondent la démarche de l’AFRIA et conditionnent chacune de ses activités :

  • ​L’AFRIA prône une approche solidaire, inclusive et souveraine des technologies de l’IA, centrée sur l’humain et contribuant à un essor économique soutenable face aux enjeux du développement durable.
  • L’AFRIA est résolument tournée vers l’impact et œuvre dans le cadre d’interventions qui concourent à l’essor de la société civile et impactent de manière positive les individus, les communautés locales et leur environnement.
  • L’AFRIA veut agir aux côtés des décideurs de l’administration publique, des opérateurs du secteur privé et des acteurs de la société civile.
  • L’AFRIA promeut activement la maîtrise des compétences scientifiques, technologiques et industrielles relatives à l’IA et à ses conditions d’intégration, pour une souveraineté et une autonomie stratégique de l’IA à échelle nationale.
  • L’AFRIA est attachée à l’idée que celles et ceux qui parlent le mieux de l’IA sont celles et ceux qui la font, quelle que soit leur position dans la société et leur niveau d’expérience, et celles et ceux qui la vivent. Plutôt que de parler de l’IA, depuis l’extérieur, l’AFRIA s’engage à représenter la diversité des vécus, des pratiques, des points de vue contextualisé- et ainsi parler « dans l’IA ».