Gouvernance & Intelligence économique

Les promesses et les risques des sciences et technologies de l’IA sont de plus en plus débattus dans nos sociétés. L’intégration de l’IA a déjà commencé, souvent à l’insu des utilisateurs, dans les activités quotidienne de chacun, mais aussi celles des organisations publiques ou privées.

Il devient essentiel d’accompagner les dirigeants, les entrepreneurs et le public dans la réflexion autour de ce qui fait débat : biais, discrimination, automatisation, captation de l’attention ou mise en place d’une nouvelle forme d’ « agentivité technique » susceptible de transformer/disrupter en profondeur les systèmes sociaux. Depuis sa création, l’AFRIA se positionne comme un interlocuteur stratégique pour faciliter les échanges et permettre le débat sur les enjeux de « découvrabilité » de l’IA, pour alimenter ce débat avec des informations stratégiques sur l’économie de l’IA et pour accompagner le déploiement de l’IA à échelle territoriale- en réponse à des enjeux de développement durable localisés.

Participer au débat publique et à la découverte de l'IA

Participer au débat publique et à la découverte de l'IA

Par son pôle d’activités « Gouvernance et Intelligence Economique », l’AFRIA vise à participer au débat sur l’IA au sein de l’espace francophone, et en particulier dans les pays d’Afrique, en apportant un éclairage sur les problématisations et les cadrages des enjeux sociétaux des technologies de l’IA dans les différents secteurs sociaux qu’elles traversent (sciences, culture, entreprises, politique, médias, etc.).
Par cet axe, l’AFRIA se positionne comme organisation éclairante sur les aspects de type : régulation et politique publique, droit du numérique et protection des données, standardisation et normes de qualité, éthique, design, choix de société, etc. L’approche de l’AFRIA portera non seulement sur des études mais sur la recherche de solutions pratiques et la mise en relation les parties prenantes des systèmes de gouvernance autour du numérique et de l’IA.

Apporter de l'information stratégique sur l'économie de l'IA

Bien qu’encore mal connue, l’IA est identifiée comme levier de croissance pour les secteurs primaires, de l’industrie et des services. Elle s’impose dans les esprits comme nouvelle technologie centrale pour explorer de nouvelles modalités de gouvernance et de projet de société.
Les multiples initiatives à échelle continentale ou régionale, comme Smart Africa pour ne citer qu’elle, attestent de la transformation en marche et en accélération dans un environnement commercial et géopolitique ultra compétitif.
Par un ensemble d’activités coordonnées de collecte, de traitement et de diffusion de l’information utile aux acteurs économiques, du secteur public et privé, l’AFRIA entend contribuer à renforcer les systèmes de gouvernances de ces acteurs afin de leur permettre de maîtriser l’IA dans leur domaine d’activité.

Apporter de l'information stratégique sur l'économie de l'IA
Accompagner le déploiement de l'IA à l'échelle territoriale

Accompagner le déploiement de l'IA à l'échelle territoriale

Pour que des solutions d’IA soient testées et mises en œuvre en réponse à des problématiques locales de développement durable, l’AFRIA identifie l’accompagnement aux collectivités territoriales comme un levier stratégique.
Les préfets ou les maires manquent de maîtrise face à l’accélération technologique et l’émergence de l’IA, et ne sont ainsi pas en capacité de formuler, ni de planifier une politique locale qui tire parti des forces de ce nouveau secteur économique présentes sur leur territoire.
L’AFRIA a vocation à renforcer la capacité de ces dirigeants pour stimuler le développement de nouveaux écosystèmes multipartites, multidisciplinaire, multisectoriels propices au florissement de l’économie numérique et de l’IA au service des communautés locales.
En miroir, cette action doit être complété d’interventions vers des acteurs économiques stratégiques tels que les chambres de commerce, les creusets d’investisseurs et organisations du patronat- ainsi que les regroupements associatifs qui doivent être intégrés, dans une approche de design centrée sur l’utilisateur, aux projets d’IA territoriale.